Esprit YoGaïa
Ecologie et Yoga à Orléans

Par où commencer?


Quand nous souhaitons réduire notre empreinte carbone, nous ne savons pas toujours par où commencer ou par où continuer.

Je vous propose dans cet article une liste d'actions réalisables avec quelques données explicatives pour mieux comprendre.

Vous pouvez suivre l'ordre de la liste et appliquer au fur-et-à mesure les propositions ou piocher selon vos envies .

En premier, nous allons faire un petit rappel de l'utilité de l'action individuelle puis ensuite viendront quelques propositions.

Pourquoi faire un effort individuel et est-ce utile?

Les experts scientifiques français prédisent jusqu'à +7°C en 2100.

Et +7°C, c'est presque le double de la différence de température entre l'âge glaciaire et aujourd'hui.

Source des +7°C

Une image valant plus que des mots, voici une synthèse de quelques chiffres clés...

Source de l'image : edeni

L'anthropocène est une proposition d'époque géologique qui commencerait lorsque l'influence de l'être humain sur la géologie et les écosystèmes est devenue significative à l'échelle de l'histoire de la Terre.

Selon les experts, il y a 4 dates possibles: -8000 naissance de l'agriculture, 1492 colonisation des Amériques par les Européens, 1760 révolution industrielle ou 1945 premiers essais nucléaires.

Nous pouvons réduire nos émissions de CO2 de façon individuelle et de façon collective.

Pour commencer, la plus simple étant de diminuer notre impact individuel sur notre planète.

Je vous propose un graphique de edeni que j'ai eu la chance de suivre lors de la formation "Approche ESE (Ecologie, Santé, Ethique)".

Selon les modifications apportées dans votre quotidien, vous pouvez émettre jusqu'à 2.8 tCO2e.

Pour rappel, pour respecter l'accord de Paris, nous devons tendre à 2t de CO2e par français. Actuellement, nous sommes en moyenne autour de 10 à 12tCO2e par français.

Dans mon premier article, j'explique ce qu'est le CO2e , n'hésitez pas à aller le lire :article Pourquoi réaliser son empreinte carbone?

Voici un graphique établi par Carbone4 sur un scénario "héroïque" individuel. Dans ce cas, l'effort individuel peut aller jusqu'à 50% de la réduction de CO2e demandée. 

Pour un scénario moins "héroïque" (régime flexitarien au lieu de végétarien, co-voiturage réduit...), la part individuelle reste quand même de 25% minimum.

Donc l'effort individuel est important et nécessaire.

Voici 10 propositions...

  1. Ne plus prendre l'avion.

Un avion émet 1500 fois plus de CO2 qu'un trajet en train.

En France, dans le domaine des transports, 15% des émissions de CO2 sont liées aux avions.

C'est une action simple, réalisable immédiatement et qui vous fera faire des économies et vous permettre de découvrir des régions françaises ou des pays limitrophes en train.

  1. Réduire ou supprimer la viande et le poisson

L'alimentation représente 14% des GES mondiaux et est la cause de 70% de déforestation.

En plus d'être plus écologique, passer à une alimentation végétarienne est plus éthique. Les animaux sont des êtres sentients (ils ressentent la douleur, le plaisir et les émotions). 

Je ferai un article sur les livres pour aller plus loin dans ce domaine.

De plus, moins de viande est meilleure pour votre santé: réduction des cancers, des maladies cardio-vasculaires et des diabètes.

Le Programme National Nutrition et Santé (PNNS) établi par le ministère chargé de la Santé recommande le seuil de 500 grammes de viande cuite (hors volaille) par semaine.

Avant de devenir végétarien.ne, vous pouvez commencer par réduire à 1 fois par semaine l'apport en viande. Privilégiez la qualité à la quantité, vous ferez des économies.

Je suis moi-même végétarienne depuis 2 ans, suite à la lecture de "Comment j'ai arrêté de manger des animaux" de Hugo Clément. N'hésitez pas à le lire, il est plein d'informations sourcées.

Pour aller plus loin : BonPote

  1. Les5 R et la philosophie Zero Waste

La première action, c'est la sobriété. Tout le monde en parle en ce moment mais c'est la question à se poser en premier: ai-je vraiment besoin d'acheter cet objet, de prendre la voiture, de prendre l'avion....? Puis-je le faire en réduisant mon impact?

Les 5 R sont la base de l'économie de l'usage , d'une vie plus écologique qui a été popularisée par Béa Johnson.

Ils constituent une pyramide inversée dans un ordre précis.

Cette règle permet de limiter son impact écologique mais en même temps de faire des économies. Plus besoin d'acheter le dernier smartphone, le dernier vêtement... à la mode.

Conservez le plus longtemps possible vos appareils: ordinateurs, téléphones, électroménagers... Prenez-en soin, réparez-les.

Il est possible de trouver de plus en plus (selon votre lieu d'habitation) des associations d'échange de services, de savoirs ou de compétences, de réparateurs...

Si vous êtes doué.e.s en couture, transformez les vêtements abîmés ou trop petits.

Donnez (ou vendez) ce que vous n'utilisez plus.

Recycler

Surtout recycler correctement , triez selon votre commune, allez à la déchetterie, donnez aux associations. Cela prend un peu de temps mais pour le bien de notre planète et de nos enfants. 

Les 3/4 du contenu de votre poubelle ne sont pas à leur place!

Et par conséquent pour réduire votre poubelle: compostez!

Il existe des composts fournis par vos mairies pour ceux qui ont un jardin, il existe des lombricomposteurs ou des composteurs partagés pour ceux qui vivent en appartement.

C'est l'occasion de rencontrer et d'échanger avec de nouvelles personnes.

Pour les habitants d'Orléans Métropole : J'adopte un composteur.

Et vous pouvez ajouter Revendiquer! 

Expliquez vos choix, partagez vos bons plans, soyez solidaires!

  1. le textile

99% des ressources extraites deviennent des déchets en 42 jours.

La mode émettrait chaque année 1.2 milliards de tonnes de gaz à effet de serre (GES) soit 2% des GES mondiaux.

L'industrie textile est polluante.

En effet, la majorité des vêtements sont fabriqués en Asie, en Chine, en Indonésie, à Taiwan... où les normes environnementales ne sont pas les mêmes qu'en France.

Cette industrie est gourmande en eau et en énergie pour la production de matières premières, pour la fabrication des vêtements... et il faut aussi penser au rejet des eaux usées.

Pour information, un jean a besoin de 7500 litres d'eau pour sa fabrication.

Il est préférable de privilégier la seconde main et d'entretenir nos vêtements pour les garder le plus longtemps.

Mais si vous souhaitez acheter un nouvel article, posez-vous la question: en ai-je vraiment besoin?

Si oui, privilégiez les matières premières végétales et locales comme le lin, le chanvre, la laine ou à base de matières plastiques recyclées.

Le polyesther et le Nylon sont fabriqués à partir de pétrole.

  1. Zéro déchet

Sans aller dans un supermarché ou un magasin bio, allez chez un maraîcher qui propose des produits non traités, locaux, de saison.

Les légumes et fruits de saison locaux non traités ou bio ont un impact réduit: moins de transport jusqu'aux consommateurs, meilleurs pour votre santé, meilleurs pour votre porte-monnaie.

En achetant directement aux producteurs (en général), le prix est plus intéressant qu'au supermarché et vous savez ce que vous achetez.

Pour réduire vos poubelles et donc vos déchets, refusez les emballages, apportez les vôtres.

Emmenez vos sacs en tissus à la boulangerie.

Au marché ou au supermarché, apportez vos boîtes (propres) pour y mettre le fromage, même la viande ou le poisson, si vous en mangez. Si vous expliquez votre démarche avec un grand sourire, les commerçants sont souvent prêts à vous aider. Ils peuvent être hésitant au début mais eux aussi sont gagnants car ils réduisent aussi leurs impacts  écologique et financier  en réduisant les emballages proposés à leurs clients.

Apportez vos sacs en tissus pour acheter en vrac le riz, les pâtes, les céréales.... 

Attention, les produits des magasins bio n'ont pas forcément un impact écologique réduit si vous achetez des fruits ou légumes qui ont traversés la France, l'Europe ou le monde. De plus, la réglementation n'est pas la même selon les pays...

  1. Zéro plastique

80% des déchets sur les plages sont du plastique, 100% des plages étudiées contiennent des microplastiques.

10 millions de tonne de déchets plastiques finissent dans les océans chaque année soit 1 camion chaque minute.

Nous ingérons 100000 microplastiques par an soit 1 carte de crédit de 5g par semaine ou 1 cintre de 21 par mois.

99% du plastique est d'origine fossile.

Nous consommons 3 fois plus de plastique qu'il y a 25 ans et 200 fois plus qu'en 1950. La moitié n'est utilisée qu'une seule fois.

Le plastique recyclé représente à peine 2% de la production totale.

Les adeptes de la bouteille ingèrent 86000 particules/an de plus que s'ils buvaient de l'eau du robinet.

Le plastique étouffe les océans, empoisonne les sols, réchauffe le climat...

Pour chaque objet en plastique chez vous, trouvez une alternative sans plastique et si possible sans emballage. 

Si vous souhaitez approfondir le sujet du plastique,je vous conseille le livre de Capucine Dupuy et Terreur Graphique "Plastic TAC-TIC-TAC" qui mélange textes et bandes dessinées.

Du coup, privilégiez la gourde et l'eau du robinet.

Action facile, écologique, rapide, économique :  ayez une gourde (sans plastique) et buvez l'eau du robinet.

Sauf avis contraire de votre commune, l'eau du robinet est potable. Elle coûte 200 fois moins chère qu'une eau en bouteille.

Si le goût vous dérange, il existe des solutions naturelles: "billes" d'argile au fond de votre carafe, mettre l'eau au frais, le charbon actif végétal (fabriqué à partir de chêne), aromatisez votre eau avec du citron ou de la menthe...

Il existe maintenant de nombreuses gourdes. Attention à leur lieu de fabrication et à la matière utilisée. 
Quand j'ai cherché, il y a un peu plus de 5 ans, des gourdes pour toute la famille, je n'ai pas trouvé de gourdes fabriquées en France . J'ai donc privilégié une marque française.

  1. Produits cosmétiques-salle de bain

4 actions pour trier votre salle de bain:

1) Faire du tri dans ses produits

2)Remplacer ses produits industriels et non recyclables

3)Constituer sa droguerie cosmétique perso

4)Fabriquer ses propres produits cosmétiques

 

La question à se poser: "Est-ce utile?"

->Commencez par remplacer votre rasoir jetable par un rasoir avec des lames en métal recyclables.

-> Pour la mousse à raser, il vous suffit de savon et d'un blaireau bois et poil.

->Continuez par remplacer votre gel douche par un savon solide et si possible local. 

La composition des gels douche comporte des substances dangereuses.

Choisissez entre le savon de Marseille ou d'Alep selon son type de peau.

A Orléan,nous avons "Les savons d'Arthur" https://savons-arthur.bio/  qui sont disponibles dans certains magasins bios.

-> Pour l'hygiène féminine ( serviettes hygiéniques, tampons), privilégiez des serviettes hygiéniques lavables, des culottes menstruelles ou la Cup.

Attention, au lieu de fabrication et aux matériaux utilisés pour les serviettes et culottes.

Chaque française utiliserait 290 protections par an, selon Group'Hygiène. 

Les produits lavables sont faciles à laver, efficaces, durables et donc économiques sur le long terme et encore plus si vous savez coudre.

Voici quelques sites: http://plim.fr et http://dansmaculotte.com

-> De même pour les disques démaquillants, utilisez des lingettes lavables que vous pouvez vous même coudre.

-> Pour le déodorant, vous pouvez utiliser soit l'huile essentielle de palmarosa ou fabriquer son propre déo avec de la cire d'abeille.

Voici une recette que j'utilise:

Faire fondre 40g d'huile de coco et 10g de cire d'abeille au bain-marie, mélanger et verser dans un pot hermétique, propre et désinfecté. 

Ajouter petit à petit les 30g de  bicarbonate de soude et les 20g d'arrow-root (ou de la fécule de maïs) en mélangeant vigoureusement pour éliminer les grumeaux.

Ajouter pour finir les huiles essentielles (15 gouttes max) au choix: palmarosa, lavande fine, tea tree ou menthe poivrée; et mélanger à nouveau.

Refermer le pot et placer 10min au réfrigérateur pour permettre de solidifier le mélange.

Merci à "Famille presque Zéro Déchet". https://www.famillezerodechet.com/

-> Pour le maquillage, il existe des solutions pour le mascara, le rouge à lèvres et le blush. Je ne peux pas vous conseiller car je ne me maquille pas et je ne teinte pas mes cheveux, tout est au naturel.

-> Pour les mouchoirs, privilégiez ceux en tissu au lieu des jetables:  facile à réaliser et plus doux pour le nez.

Réfléchissez et recherchez des produits fabriqués en France avec le moins de composants possibles.

 

Pour plus d'informations, de recettes et d'explications, le livre de "Famille presque zéro déchet " est très complet.

L'écologie vous permet aussi de faire des économies tout en améliorant votre santé et en protégeant la planète selon votre consommation annuelle, vous pouvez réduire de 50% votre budget cosmétique.

  1. Produits d'entretien

Fabriquer ses produits d'entretien; vous réduirez le nombre d'emballages, le nombre de composants, vous réduirez vos coûts!

Ne faites pas tous vos produits d'un coup, commencez par en choisir un puis au fur et à mesure du temps, vous remplacerez un autre.

Les produits nécessaires principaux:

-le vinaigre d'alcool et vinaigre blanc

-des huiles essentielles

-savon de marseille

-savon noir

-cristaux de soude

-bicarbonate de soude

Attention,ne mélangez pas rapidement du vinaigre et du bicarbonate car ce sera soirée mousse.

Ne faites pas chauffer le percarbonate.

Mettez des gants si vous utilisez de l'acide citrique.

Notez sur les flacons le nom du produit.

Voici une recette validée et utilisée pour nettoyants sols, cuisine et salle de bain: 

Dans un pulvérisateur ou un bocal, mélangez 1 litre d'eau, 0.5 litre de vinaigre blanc et 20 à 30 gouttes d'huile essentielle (facultatif).

Vous pouvez faire macérer des feuilles de menthe ou d'épluchures d'agrumes dans le vinaigre pendant une semaine pour le parfumer.

Source: le livre Famille presque zéro déchet.

  1. Economie d'eau

L'écologie ne concerne pas que les déchets, les produits utilisés mais également notre consommation d'eau.

Le plus simple, pour ceux qui ont un extérieur, c'est la récupération de l'eau de pluie avec une citerne.

Vous pouvez trouver des citernes de toutes les tailles, d'occasion et faciles à installer sur vos gouttières pour utiliser l'eau de pluie pour le jardin et le potager.

C'est une pratique économique et écologique.

Les mairies proposent parfois des aides. Par exemple, Orléans Métropole a le mois dernier proposé un bon d'achat dans certains commerces pour l'achat d'un récupérateur d'eau de pluie. Vous pouvez également en trouver d'occasion (anciennes citernes de chocolat par exemple).

La récupération de l'eau pluviale doit se faire en aval des toitures non accessibles. Seul un usage non alimentaire est possible.

Il est aussi possible de faire installer un système pour utiliser cette eau pluviale pour les toilettes, la machine à laver . Cela est plus facile à faire lors d'une construction neuve ou de rénovation. N'hésitez pas à vous renseigner.

 

Il est également possible de récupérer les eaux grises. 

"L'utilisation des eaux grises traitées, qui consiste à récupérer et à collecter les eaux provenant des douches, baignoires, lavabos, lave-linge, et éventuellement de la cuisine, puis à les utiliser après traitement, n'est pas autorisée en France pour des usages domestiques."Source Agence Nationale Sécurité Sanitaire Alimentaire Nationale (Anses)

Cependant, vous pouvez mettre des bassines dans vos éviers et récupérer l'eau du lavage des mains, des légumes... Vous pouvez également récupérer l'eau de la douche lorsque vous attendez que l'eau devienne chaude ou lorsque vous vous douchez puis utiliser cette eau pour remplacer les chasses d'eau des toilettes.

Vous pouvez également utiliser l'eau si elle ne contient pas de produits pour arroser vos plantes et fleurs.

C'est une pratique simple et économique en plus d'être écologique.

  1. Déplacements

En ville, près de la moitié des déplacements en voiture sont inférieurs à 3km. Ces trajets sont polluants et chers.

Le vélo est économique, silencieux, ne consomme pas d'énergie fossile et est aussi rapide qu'une voiture en ville.

Vous pouvez également utiliser un vélo électrique ou un vélo cargo électrique pour transporter vos enfants par exemple. Puisqu'il est électrique, ce  vélo pollue plus qu'un vélo classique mais moins qu'une voiture.

Utilisez les transports en commun: bus, metro, RER, tram qui sont moins polluants et aussi rapide qu'une voiture individuelle.

Si vous ne pouvez pas faire sans voiture (pas de transports en commun, à la campagne, handicaps...), gardez votre véhicule le plus longtemps possible. Evitez les gros véhicules qui sont plus lourds et donc consomment plus .

Pour les longs trajets, privilégiez le train lorsque c'est possible, faites du covoiturage pour les trajets quotidiens comme pour ceux des vacances. Il existe des applications . Vous faites des économies et vous rencontrez de nouvelles personnes.

Réfléchissez toujours si une alternative moins polluante et possible et surtout demandez-vous si votre trajet est nécessaire!

Conclusion:

Ne vous mettez pas la pression, commencez par ce qui vous semble simple, accessible.

Ne faites pas tous les changements en une fois ou vous risquez d'abandonner...

Faites de votre mieux.

Le plus difficile est de se lancer, de modifier ses habitudes car cela demande du temps au début  mais lorsque vous aurez trouvé une alternative plus écologique pour chaque chose, vous gagnerez en temps, vous gagnerez économiquement.

Personne n'est parfait ni exemplaire.

Par exemple, j'ai investi dans un vélo cargo électrique pour me déplacer et transporter mes enfants. Maintenant, mes 2 plus grands vont soit à vélo soit en bus.

Mais je ne suis pas exemplaire. Parfois, je prends ma voiture car les distances sont trop longues ou la route trop dangereuse à vélo... 

Je ne prends plus l'avion mais je l'ai pris.

Parfois, je ne trouve pas un produit en vrac mais dans ce cas, je privilégie la boîte en carton recyclable ou en verre.

Et parfois, je me laisse aller à faire plaisir à mes enfants et j'achète un paquet de bonbons pour leur anniversaire...

Chaque pas compte et à chaque étape vous serez heureux!

Alors à vos marques, commencez!


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Piscine privée

11 Juil 2023

Je voulais vous parler d'un sujet qui me trotte dans la tête depuis un moment : être écolo et avoir une piscine.
En effet, je suis une écolo (imparfaite) et j'ai une piscine.
Je sais que je fais pa...

Marche méditative

23 Mai 2023

Saviez-vous que la marche méditative et la méditation aux arbres peuvent apporter de nombreux bienfaits pour la santé mentale et physique ?
La marche méditative consiste à se concentrer sur les sen...

En duo

30 Jan 2023

Que ce soit pour la Saint-Valentin, un anniversaire ou juste pour prendre soin de votre couple, n'hésitez pas à essayer une séance en duo: yoga, relaxation et méditation à deux.
Offrez une pause à ...

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion